Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 09:23

 

 

C'est comment la phrase dans la règle du jeu de renoir. Le drame dans ce monde c'est que chacun a ses raisons. Tu peux la mettre a toute les sauces je me dis alors que le jour s'éteinds doucement sur le canal de l'ourcq. Je suis content qu'il y ait le quatrième groupe, une ambiance assez tendu un hardcore assez froid et classique, c'est tout à fait ce qu'il me faut. Le barbu a adoré le premier groupe qui m'a un peu emmerdé, la mère de mon filleul a adoré le second groupe du free jazz polonais qui m'a un peu emmerdé, et la fille suisse a adoré le troisième type qui m'a beaucoup déçu alors que je venais pour lui. C'est quoi ce prénom je demande aux filles alors qu'on attend le début d'une réunion dans notre local autour d'une petite table ronde, c'est un garçon ou une fille. Moi j'aime bien ce prénom dit la fille qui s'appelle comme la plus belle femme du monde. C'est un garçon me dit la fille enceinte. C'est pas un prénom je me dis dans ma tête en imaginant que le fantôme adorerait ce prénom. C'est le nom de famille d'une musicien d'origine espagnole non je me demande tout bas. A bout de souffle. Le gamin aura un nom de famille portugais remarque je me dis. J'imagine le rire et j'entends la voix de la pllus belle femme du monde qui me dirait que je suis si classique en matère de prénom. Ca me fait du bien de l'entendre rire et d'entendre sa voix dans ma tête, c'est fou le bien que ça me fait. Je bois une ou deux bières et je n'ai déjà plus envie d'en boire, l'alcool me lâche bien ces derniers temps, c'est peut-être cette fatigue, cette sorte de dépression. Je fais une dépression interne j'explique au garçon bizarre avec lequel je mange au soleil du canal en ce samedi ou les pauvres et les dépensiers viennent gratter de l'oseille au politburo. Une dépression c'est toujours interne non il demande. Oui mais moi je ne fais pas une vraie dépression tu vois, c'est comme si mon corps refusait de suivre mon esprit, ou alors l'inverse. La vie sans le fantôme c'est pas vraiment rigolo mais faut bien vivre je me dis. Peut-être trop longtemps que tu n'as pas couché avec une fille  il me dit ou je me dis. C'est quand la dernière fois que j'ai vu la plus belle femme du monde je me demande, six mois ou un truc comme ça. Six mois sans toi je me dis. Six mois sans moi. Six mois ou à peu près. Ou a peu près.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans concert elle sans moi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite