Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 17:06
Moments inutiles

La vie continuera avec ou sans toi. Avec ou sans toi. La vie continuera, il y aura des jours de n'importe quoi, des illusions qui ne prennent plus forme. Je compterais les jours, je décompterais les nuits, je compterais les nuits, je décompterais les jours. La vie continuera que tu le veuilles ou pas, la vie continuera même si tu ne le veux pas. Les jours inutiles succèdent les uns aux autres, comme des vies parallèles, de petits moments éphémères qui ne sont que des images déjà jaunies et cornées. Déjà écornées sans doute. La fin du début. Des jours qui n'existent plus, des moments volés au reste du monde, des pas feutrés sur le pavé de Belleville. En fin de compte, c'était juste cela, en fin de compte. Tout a la fin, tu te souviendras de cela, tout a la fin, dans pas si longtemps sans doute, tout a la fin, alors même que la vie sera la plus belle que tu aies jamais vécu, alors que tu écriras tes dernières lignes volées a la mort, alors que tu siroteras le meilleur vin que tu n'es jamais bu, alors que le printemps sera le plus beau et le dernier des printemps, alors que le souffle sera presque le dernier sans doute, tout à la fin tu te souviendras de cela, tout a la fin, tu te souviendras d'un quai de gare, d'un corps qui s'éloigne dans un tunnel vaguement sordide, tout à la fin. Tout a une fin. Tu te souviendras de tout cela, des couinements un peu rigolos d'un sommier pourri, des cris un peu rigolo d'une fille irréelle, des odeurs extatiques de sa peau, tu te souviendras quand ce sera la fin. Ou peut-être que tu ne te souviendras plus, mais bon ça m'étonnerait que tu vives aussi vieux. Pour ne plus te souvenir. A moins que ça te vienne jeune. Je crois que quand ce sera la fin, tu te souviendras de tout cela et sans doute que tu te diras que même si toutes les vies ne peuvent être vécu, tu en auras vécu le maximum. Tu déposeras un joli sourire sur ta gueule de con et tu te diras que si toutes les vies ne peuvent être vécues, tu auras fait de ton mieux et le maximum. Un chant sous la douche, un cri dans le matin, une main sur un front, des voix au téléphone, des transports amoureux. Oui tu t'en souviendras quand la fin viendra. Tu te souviendras de l'émoi. Crois-moi tu t'en souviendras.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans elle sans moi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite