Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 07:57
Se regarder tomber

Je vais rendre les armes et entrer dans le domaine de l'intemporel je me dis alors que le jour parvient a se lever. Je vais rendre les larmes. Je constate chaque matin la bérézina de mon existence avec une sorte de bienveillance un peu usé. Ma vie factice. Des vies derrière moi, brouillard devant moi. Je suis comme ce personnage du meilleur film de l'année dernière, cette femme qui conduit une camionnette et qui embarque des hommes. J'erre dans des villes et j'embarque des âmes, j'erre dans belleville et j'embarque le néant de ma propre vie. Le miroir me renvoie ce visage fatigué, sans âge, sans gravité ni faiblesse, sans profondeur ni force. J'entends la voix de garçon tout maigre qui s'enfonce de plus en plus dans la solitude tout au bout du monde, tout au bout de ce monde, tout au bout d'un monde. Vieillir c'est sans doute cela en fin de compte, faire tellement le ménage qu'il n'y a plus personne. On chasse la poussière pour ne pas le devenir. Pour ne plus y revenir même s'il sera bien temps. Je ne peux plus tomber puisque je suis a terre. Je rampe sur les sentiments diffus qui m'assaillent, je dérive sur les photos papiers glacés qui me ramènent a ce qui n'est plus. Ma vie est un souvenir qui ne veut pas disparaître. Alors qu'il sera bien temps. Alors qu'il sera toujours temps. J'aimerais bien m'évader de moi-même, me fuir quelques temps, me regarder tomber pour être debout ailleurs. J'aimerais bien nager dans d'autres fleuves, flotter sous la surface et m'éviter du regard. J'aimerais te regarder ne pas me ramasser, j'aimerais voir les larmes qui jaillissent de mes yeux et se mêlent au goudron, mon fleuve de larmes qui noierait belleville. Ressentir l'asphyxie, cette respiration qui disparaît peu a peu. J'ai sans doute été rarement aussi heureux dans ma vie de savoir ou je ne vais pas, sans doute que je n'ai que rarement ressenti ces coups qui ne me touchent pas. Je vais laver mes carreaux sans doute qu'il fera plus beau dehors. Sans doute qu'il fera plus beau dehors. Plus beau encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans elle sans moi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite