Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 07:00
Le génie de la bastille

Elle me tient par le bras et chante des airs que je ne connais pas et nous descendons par le boulevard richard lenoir et le génie de la bastille et rien que de m'en souvenir mes jambes tremblent. Rien que de me souvenir mes jambes tremblent, rien que de me souvenir je me sens un peu plus vivant quelques instants, encore un peu plus prégnant pour une heure ou deux. Elle me tient par le bras alors que nous descendons sur la bastille alors qu'au loin le génie tout doré commence a apparaître dans la vision de la plus belle femme du monde. La nuit nous appartient comme dirait l'autre, la nuit devient ce moment propice, cet instant factice. Nous ne sommes plus dans la vie, plus dans la nuit, nous ne sommes que l'alpha et l'oméga l'un de l'autre, nous sommes. Après la vie continuera sans doute, après l'amour continuera sans doute, après ce sera après. La plus belle chante du monde chante, accrochée à mon bras, dans quelques minutes je l'embrasserais sur un banc mais je ne le sais pas encore. Nous regardons juste le génie de la bastille qui approche, la nuit qui devient irréel. Nos vies sont un rêve qui ne peut avoir de fin, ma vie est la plus belle femme du chante accroché à mon bras, mon rêve est une vie qui ne peut avoir de fin, ma vie est un rêve qui ne peut avoir de fin. Tu chantes a mes côtés. Ça n'aura pas de fin. Pas de fin.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans Elle émoi elle sans moi
commenter cet article

commentaires

lemetierdevivre 21/03/2015 17:52

ça faisait un bail.
j'ai lu ce texte, plein d'espoir qu'il est, pourtant il m'a fichu un de ces bourdons.

drink 21/03/2015 18:42

Faut retenir l'espoir...

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite