Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 11:01
Anatomie Bousculaire 48 (camilleri)

Je regarde la mer depuis la terrasse du restaurant ou je me régale de poulpe. Ce tableau idyllique est interrompu par un olibrius du nom de mimi augello qui vient briser l'absolu équilibre de ce moment de plénitude. Il s'assoit en face de moi en posant son gros cul d'imbicile sans que je ne lui ai rien demandé. Oh commissar, il dit, oh je suis venu vous raconter la nouvelle des nouvelles, parce que la commissaire, il va falloir vous assir pour bien entendre ça. Je suis déjà assis, mimi, et j'aimerais continuer de manger tranquiliment je dis en repoussant mon assiette et en posant mes mains sur mon ventre. Toi par contre je ne suis pas sur que tu reste assis très longtemps je lui dis d'un air mauvais. Oh commissaire, oh quel bouillabaisse sur le port si vous saviez ! Pourquoi tu me parles de bouillabaisse je demande a mimi ? Toi mimi augello ty connais la bouillabaisse ? Une fois dottori je suis monté au nord, tout au nord et je suis arrivé a marseille en france ! Et la on me sert le plat local, la bouillabaisse. Et ? je m'impatiente. Ce plat la bouillabaisse, une mère n'y retrouverais pas sy pitits commissar, c'est moi qui vous le dis, et ben sur le port c'est pareil. Ils ont quoi encore sur le port, ils commencent tous a me courir sur ce satané port. Vous n'êtes pas au courant, dottori. Au courant de quoi mimi ? Ce cornar fait durer un suspense qui n'a pas lieu d'être. Mais commissar me dit mimi avec un air de conspirateur, vous n'êtes pas au courant vous, que le pitaine a disparu aussi ! Comment ça le capitaine a disparu, je demande a la fois énervé par cette nouvelle et énervé que ce soit mimi qui m'apprenne la nouvelle. Mimi sort son calepin et me lit ce qu'il a écrit. D'après le magicien il est parti a la recherche du fantôme, d'après le philosophe il erre dans les limbes de son cerveau, d'après les joueurs de cartes il se bourre la gueule dans un coin, d'après le vieux du comptoir il pratique l'éclipse partielle et d'après le jeune serveur il a fui la pression imbicile de tout les abrutis du port. Mimi pose son calepin avec un air satisfait. Je repousse définitivement l'assiette de poulpe et je fais signe a mauro que je veux un café. Et toi tu crois quoi mon cher mimi je lui demande tout en réfléchissant. Vous savez commissar, moi si le fantôme était parti je crois que je serais parti aussi. Je reste songeur devant mon café. J'ai rien compris a ce qu'a voulu me dire mimi. Il a disparu ou il est parti ? Il a dit qu'il partait donc il a pas vraiment disparu m'explique mimi. Je suis sur que le capitaine a cru que partir allait faire revenir le fantôme. La naïveté de son amour l'a aveuglé. Le fantôme n'a pas disparu, elle est partie. Le capitaine n'a pas disparu non plus, il lui court après. Je regarde l'immensité de la mer, et je me dis que ce couillon de capitaine court après une chimère. Court après un fantôme. Et je hausse les épaules en me disant que ce couillon est amoureux. Il lui reste ça. Il est toujours amoureux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite