Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 17:54
La meilleure cause

En fait capitaine, vous faites mentir marivaux me dit le vieux auquel je paie une bière. Je m'en offre une aussi, d'ailleurs, j'ai pas bu une goutte depuis le départ du fantôme comme si j'avais un peu peur de perdre pied et de péter les plombs et je me dis qu'une bière n'a jamais rendu personne ivre. Le nouveau gamin derrière son comptoir qui ressemble a un de ces types qui joue dans les films de larry clark ou dans certains gus van sant, jette un drôle d’œil au vieux collé au zinc. Il se demande qui est marivaux ? ou il se demande quelle connerie de marivaux il va nous sortir ? je soupèse. Le jeune me fait un clin d'oeil et se remet a essuyer ses verres, j'imagine comme je l'aurais détesté en entendant la plus belle femme du monde parler de lui, il est mignon mais c'est un bébé, tu ne vas pas être jaloux d'un bébé ? Parfois j'ai des bouffées délirantes, comme de l'angoisse, comme un sentiment de bien-être absolu, quand j'entends la voix du fantôme. Je ne sais pas si ça me fait du mal ou du bien. Vraiment. Je crois que l'entendre, la savoir vivante me régénère mais juste après j'ai un sentiment d'abandon assez terrible. Alors marivaux ? je demande au vieux. Ah oui, il rigole. Vous le faites mentir capitaine, il ne vous a pas connu. Je ne suis pas aussi vieux que vous pour être un de ces contemporains j'explique a pépé. Je vois bien que le jeune serveur se demande ce qu'il va nous asséner comme conneries et moi j'essaie de me rappeler quelles sont les pièces écrites par marivaux vu que je suis aussi bon en culture théâtrale que le fantôme en préparation culinaire. Le jeune serveur m'a dit que le port ne parlait que du départ du fantôme, et que personne ne semblait accepter cette possibilité. Moi non plus je lui ai répondu et j'ai vu des larmes brillées dans ses yeux. Chaque fois que je lui parle du fantôme ce petit con se met a pleurer. La veille quand je lui ai demandé pourquoi il était aussi ému, il m'a dit que ce n'était pas a cause d'elle mais a cause de moi. De l'émotion que je dégageais en parlant de la plus belle femme du monde. En tout cas je ne fais pas mentir mesrine je dis au vieux qui commence a me gonfler avec ses citations a la con qui n'arrivent jamais. C'est vrai m'a demandé le jeune serveur la veille, que le commissaire montalbano lui-même est venu pour enquêter sur le disparition du fantôme ? Tu parles j'ai pensé il nous envoie cette andouille de mimi augello qui n'est pas capable de retrouver sa bite dans son slibard pour pisser. Il parait que le commissaire montalbano avait un petit faible pour le fantôme m'a dit le jeune comme qui dirait un peu gêné. Marivaux contre mesrine, voilà un combat intéressant s'est mis a pérorer le vieux au comptoir. J'ai jamais rencontré quelqu'un qui n'ait pas un faible pour le fantôme j'ai dis au jeune. Et alors que des larmes revenaient mouiller ses yeux, j'ai ajouté : ne me demande pourquoi c'est moi qu'elle a choisi, je suis comme toi, je trouve ça totalement incompréhensible. Mesrine a dit je ne suis pas un homme désespéré mais je suis un homme qui lutte pour une cause désespéré, je dis au vieux. Pas mal dis le jeune mais je crois pas que le fantôme soit une cause désespéré. Je m'en fous de ce que tu penses d'une personne que tu n'as jamais vu je réponds un peu durement au jeune serveur. Je devine que la plus belle femme du monde m'engueulerait d'un seul regard et je regrette un peu d'avoir été trop dur mais je ne veux pas qu'il devienne comme tout les autres du port avec ses conseils a la con. Marivaux qui ne vous connaissait pas cher capitaine a dit : Nous qui sommes bornés en tout, comment le sommes-nous si peu lorsqu'il s'agit de souffrir ? Voila, voila, je dis en jetant la monnaie sur le zinc pour ne pas rentrer dans ce débat crétin sur le fait que je passe mes nuits a attendre sur le bateau un retour hypothétique du fantôme et que je me fais souffrir inutilement. Je fais un clin d’œil au gamin qui n'ose plus moufter depuis que j'ai l'ai rabroué. Je rentre vers le bateau en entendant le fantôme en train de me dire mais c'est un bébé! Ben justement je réponds dans le vide on ne demande pas au bébé de penser, il écoute et il ferme sa gueule. Je croise un joueur de cartes qui m'a entendu et qui doit penser que je suis fou. Je le suis sans doute après tout je me dis. Je le suis sans doute après tout. Mais il n'y a pas de meilleure cause que le fantôme. Pas de meilleure cause que le fantôme.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans la vie du port
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite