Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 22:39
Anatomie bousculaire 41 (leduc)

Je regarde son visage. Je vais pleurer pour ce visage. Je vais pleurer et je passe l'éponge. Les rideaux bougent. Les pigeons volent. Et je vais pleurer toutes les larmes que j'ai encore. Toutes les larmes de mes yeux. Je ne sais pas si je suis triste. Je passe l'éponge sur l'évier. Les gouttes absorbées. Mes larmes absorbées. Je regarde son visage. Sur le mur au-dessus de mon lit. Un visage sur une photo. Je pleure de bonheur de l'avoir aimée. Je pleure du bonheur qu'elle m'ait aimé. L'éponge qui absorbe mes larmes alors que je le passe sur l'évier. Je ne veux pas être triste. Des voix dans l'escalier. Des paroles qui résonnent sur les murs. Encore quelques larmes dans mes yeux. Peut-être boire un café. Ça me changera de l'alcool. Un café qui remplace l'alcool. Parce que je veux de vraies larmes. Des larmes de tristesse. Ce qu'il me reste d'elle. De la tristesse et de la joie. Ce qu'il me reste d'elle. Des larmes. Je pense a son visage. Qui me fait vivre. Qui me fait écrire. Je ne dois pas souffrir de l'avoir aimée. Je ne dois souffrir qu'elle m'ait aimée. Je passe l'éponge. Elle absorbe mes larmes. Et je regarde cette photo au mur. Et je regarde mon amour qui ne me quitte pas. La photo sur le visage qui ne me quitte pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans Anatomie bousculaire
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite