Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 19:47
Sur mesure

Le vieux lâche le zinc, le magicien suspend sa baguette en l'air, et les joueurs de cartes arrêtent de jouer. Il y a un silence assourdissant alors que je referme la porte du café et que je me dirige vers le zinc. Un silence assourdissant résonne dans le bar alors que je m'appuie sur le comptoir et que je demande un irish coffee. J'ai besoin d'un verre, j'ai besoin d'un peu d'alcool mais si le fantôme sent que j'ai bu elle va croire que je plaisante, le fantôme a décidé pour toujours que l'influence de l'alcool était incompatible avec la sincérité. Le temps que le serveur prépare l'irish coffee j'aurais le temps de faire trois fois le tour du port, vu que je suis tombé sur le serveur le plus lent du monde. Je peux vous dire quelque chose capitaine me demande le vieux. Non je réponds alors que le serveur se décide a poser enfin un irish coffee sur le comptoir alors que nous sommes déjà au quatrième millénaire. Les joueurs de cartes ont repris leur activité. Je peux vous dire quelque chose me demande le serveur. Non je réponds en récitant mon laïus dans ma tête et en serrant la boite dans ma poche de veste. C'est dommage c'était pour un compliment soupire le type en passant un coup d'éponge sur le zinc. Moi aussi renchérit le vieux. Le petit magicien ramène sa fraise vu qu'on ne lui a rien demandé. Il y a un bal ce soir ? évidemment tout le bar se gondole. Une célébrité vient visiter le port et une tenue correcte est exigée pour assister a la visite ? Je lève les yeux au ciel pendant que tout le bar continue de se gondoler et je serre la boite dans ma poche. Vous savez capitaine me dit le magicien, je vous ai vu rentré plusieurs fois chez le tailleur un peu plus loin et je me demandais ce que vous alliez y faire. Un costume sur mesure souffle le vieux, un putain de costume sur mesure. Je ne trouve jamais de costard a ma taille j'explique, j'ai trop d'épaules, trop de bide, trop de cuisse, alors j'ai été chez le vieux tailleur arménien, pour me faire faire un costume sur mesure. Mais pourquoi vous saper comme un milord me demande le vieux. Je serre la boîte dans ma poche. Je finis mon irish coffee. Je les laisse avec leurs interrogations. Je serre la boîte dans ma poche qui contient l'alliance, et les genoux tremblants je marche vers le bateau pour demander a la plus belle femme du monde si elle veut devenir ma femme. Pour demander au fantôme si elle veut m'épouser. M'épouser.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans la vie du port
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite