Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 21:03
Cache cache

Se cacher est un plaisir, ne pas être trouvé une catastrophe. Je passe une petite nuit d'insomnie sur cette phrase de winnicott. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Se cacher est un plaisir, ne pas être trouvé une catastrophe, je passe une bonne heure dans la nuit belleville, alors que l'angoisse m'étreint, alors qu'il y a des siècles de cela ce même jour ma mère devait attendre que je finisse par sortir. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Je suis né vers les six heures du matin, et je me dis qu'il y a des siècles de cela ma mère devait connaître une insomnie parsemée d'un peu d'angoisse peut-être, alors que j'allais naître, et j'essaie de vaguement établir un lien alors que j'écoute la vie de winnicott ce pédiatre psychanalyste. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Je regarde la nuit je me dis qu'il y a des siècles de cela ma mère accouchait et je me dis que je ne suis jamais resté si longtemps à l'hôpital que pour ma naissance. Le 17 j'étais encore là, le 18 nous étions encore là, le 19 nous étions encore là, le 20 j'étais encore là, le 21 ma mère et moi étions encore la, le 22 nous étions encore là, le 23 ma mère et moi étions encore là, le 24 j'étais encore là, le 25 nous étions encore là, le 26 je crois que nous allions sortir sortir de l'hôpital. Nous sommes sortis le 26 ou le 27, je ne sais plus, ma mère pourrait sans doute me répondre mais je crois bien qu'elle est morte, mon père pourrait sans doute ne pas me répondre, car mon père est comme moi ou moi je suis comme lui, enfin j'étais comme lui, je crois bien qu'il est mort, donc mon père aurait été incapable de me dire quel jour nous sommes sortis de l’hôpital ma mère et moi parce que mon père ne faisait jamais attention ce genre de choses. Je sais juste que mon premier noël j'étais avec ma mère à l'hôpital. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Mes collègues me regardent tous totalement ahuris, surtout ceux qui ne savent pas, surtout ceux là. Mes collègues me regardent tous totalement ahuris même ceux qui savent, même ceux là. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Alors je regarde les roses et j'esquisse un sourire, alors je regarde ce bouquet de roses posé sur mon bureau, alors je regarde le bouquet de rose et je deviens tout rouge. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau, je sens mes joues qui se réchauffent, il y a un bouquet de roses qui me dit son amour, il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau. Il y a une carte mais je n'ai pas besoin de la lire. Il y a un bouquet de roses que je ne mérite pas. Il y a un bouquet de roses et je ne te mérite pas. Il y a un bouquet de roses posé sur mon bureau.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans paris politburo Elle émoi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite