Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 11:07
Les silhouettes

Je croise un type qui me dit bonjour mais je ne le connais pas, je croise un autre type qui me dit bonjour mais je ne le connais pas, je croise une fille qui me dit bonjour mais je ne la connais pas, je croise une autre fille qui me dit bonjour mais je ne la connais pas, je croise des silhouettes mais je ne les connais pas, j'entends les divagations de la plus belle femme du monde des phrases débiles et andouillesques, des mots comme je ne te mérite pas, je bois quelques verres de vin rouge alors qu'on a pas été présenté, je mange quelques morceaux de fromage alors qu'on se connait a peine, je croise un type qui me dit bonjour mais je ne le connais pas, je croise un autre type qui me dit bonjour mais je ne le connais pas, le type qui joue de l'accordéon ne peut même pas parler tellement il est bourré, je bois quelques verres de vin rouge, je devine l'ombre du fantôme près de moi mais elle s'évapore quand je veux la serrer dans mes bras, une fille me pose son bras sur mon épaule et je ne lui dis pas qu'elle pourrait être morte à l'heure qu'il est, je ris en pensant au visage de la plus belle femme du monde, un type joue de la guitare et puis me dit bonjour mais je crois que je le connais, on parle polar avec un autre type mais je crois que je le connais, une fille pose sa main sur mon bras et je ris en pensant au visage de la plus belle femme du monde, et puis quand je pars je ne dis pas au revoir aux gens parce que je ne les connais pas, et la plus femme du monde veille sur moi alors qu'il pleut tellement dehors et je descends jusqu’à la chapelle mais il pleut des cordes et je longe le métro aérien et il pleut des cordes, et je remonte simon bolivar bolivar et il pleut des cordes, et j'enquille la rue des Pyrénées et il pleut des cordes, et je cherche la plus belle femme du monde et il pleut des cordes, et je prends la rue du guigner et il pleut des cordes et je cherche l'andouille qui pense qu'elle ne me mérite pas, et je ne croise plus personne dans la nuit alors qu'il pleut des cordes, et je rentre chez moi alors qu'il pleut des cordes et je pose mes pieds ou la plus belle femme du monde à posé ses pieds, et je m'allonge dans le lit ou le fantôme s'est allongé et je dors dans les draps ou la plus belle des femmes de ce monde a dormi et je m'endors contre le corps de la plus belle du monde et je dors contre toi même si tu es la plus belle andouille que ce monde ait porté et je dors contre toi car tu es la plus belle andouille que la terre ait porté. Et je dors contre toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans Elle émoi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite