Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 18:55
Jour tranquille a belleville

Le soleil tape au-dehors. Je me doute bien que tout le monde se réjouit. C'est pas sain je dirais plus tard au garçon tout maigre, alors qu'on mange chez le syrien alaouite de la place des rigoles, c'est pas sain de manger en terrasse en tee-shirt un premier novembre, il faut des saisons, il faut un hiver, un été, un automne, un printemps, mais il faut un hiver j'insiste. Il rigole. Oui je sais je dis, je sais que vous voulez vivre en plein soleil toute l'année et bien allez vivre au qatar les gars, on aura pas l'air con quand on aura plus d'eau. Je suis allé chercher un recommandé à la poste en sortant de chez moi dans la matinée, la rue des pyrénées était comme d'habitude tout les commerces semblaient grand ouvert, la marchande de journaux chantait, le type qui vend des parfums qu'il fait lui-même parfumait la rue, le polonais disait bonjour a tout les passants. Je suis resté comme deux ronds de flancs quand j'ai constaté que la poste était fermé, j'ai regardé s'il y avait une affiche pour expliquer un mouvement de grêve et puis je suis reparti. J'ai repris la rue de ménilmontant et puis enquillé la rue pixérécourt pour rejoindre la rue de belleville. J'ai rejoint la place des fêtes, ce cauchemar urbain qu'on doit a pompidou. Je me suis rendu à la pharmacie, qui est immense, on dirait un supermarché, j'y allais juste pour pouvoir prendre ma bouteille pour lentilles qui se trouvait en rayon, sans avoir a demander a un pharmacien. Personne ne me croit jamais quand je dis que je suis autiste. En payant a la caisse automatique alors que je scannais la code barre de ma bouteille de lentilles, une fille derrière moi a dit tout est ouvert en fait et une autre nana lui a répondu, tout est ouvert sauf la poste. C'est alors que j'ai capté que c'était la toussaint. Que c'était un jour férié. Je me suis assis à la terrasse du café de la place des fêtes. Il payait pas de mine, c'était le tabac café pmu de la place, il n'y a que des vieux qui le fréquentent, mais il a le triple avantage pour moi d'être a l'ombre, un peu a l'écart des coins branchés du quartier, et très calme vu qu'il est au milieu de la dalle et que les voitures passent très loin. J'ai lu libé pendant une petite heure et puis je suis reparti. Un peu plus tard j'étais place des grandes rigoles a manger une bonne assiette grecque chez le libanais en sirotant une efes. Le vendeur de la boutique a côté s'est assis près de nous pour raconter des blagues. Je pensais a la plus belle femme du monde alors que le garçon tout maigre me racontait les malheurs de sa famille. Mon voisin du dessous s'est pointé avec son éternel chapeau alors que je buvais mon café. Il nous a offert une efes alors que le marchand d'a coté allait lui chercher une bouteille de vin rouge. La place bruissait des gens qui passaient, on parlait de liège et prague. J'attendais que le fantôme apparaisse dans ma ligne de mire. Je savais que ce ne serait pas pour aujourd'hui. La plus belle femme du monde manquait a belleville. Elle manquait a belleville. Mais je sais que belleville lui manquait aussi. Je suis sur que ça lui manquait a elle aussi.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans La vie belleville
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite