Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 16:44
Tourner les pages

Quand je sors sur le boulevard, je sens le poids des livres que j'ai glissé dans un sac couleur bleu qui se trouve a disposition près des caisses automatiques. Après la journée au politburo je suis venu directement chez gibert pour faire ce qui me rends sans doute la sérénité, un des mes activités préférés dans la vie. Acheter des livres. Les quinze jours a venir, je serais sans doute loin d'ici, au bord de la mer, dans les carpates, mais j'ai envie de lire, écrire. Les seules activités qui éveillent un peu mes sens. J'erre dans ces rayons que je connais par cœur. J'en ressors avec trois mille sept cent soixante et huit pages de littérature. C'est curieux moi qui n'aime en général que les livres courts, je ressors avec ces milliers de pages. Seul le james sallis ne fait que deux cents vingt cinq pages, comme toujours c'est ce que j'aime chez sallis cet épure, cet absolu épure dans le polar. Le type qui avait réalisé drive d'après un de ses romans avait a peu près compris cela. Même si bien sur le film était totalement raté. Avec cet acteur qui a le charisme d'une endive. J'ai acheté un barouk salamé que je n'avais pas lu et qui a ma grande surprise fait ses sept cent cinquante et une pages. Alors qu'il est plus habitué aux trois ou quatre cent. Je prends un robert littel qui fait juste mille deux cent vingt deux pages. Le train pour saint malo ne sera pas assez long pour que j'en vienne a bout je me dis. Bien sur j'ai acheté le nouveau david peace, c'est sur le foot comme celui qui s'appelait 44 jours en français et the damned united en anglais. Je commencerais par le david peace je me dis, samedi je finirais le richard price et j'entamerais le peace à l'aube dans le train pour saint malo. Et ensuite, je passerais aux sept cent soixante dix huit pages du second tome de mon combat de knausgard. Après la mort d'un père c'est un homme amoureux, je suis pas sur que ce soit plus léger. Mais au moins je crois qu'il est tranquille niveau familial c'est fini il en a plus maintenant. Enfin elle est fachée la famille on va dire. Ca me fera le retour de saint malo. Puis le sallis dans l'avion pour la roumanie et le robert littell une fois sur place. Un livre sur la C I A ce sera pas mal dans un ancien pays de l'est. Le salamé au retourà paris, mais pas le jour ou je retrouverais le fantôme je n'aurais pas le temps. Je ne lirais pas ce jour là. Nous ne lirons pas. Non, je crois que nous ne lirons pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans exercice d'admiration
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite