Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 17:59
Loin de moi

Je ne suis plus vraiment toi-même puisque je suis loin de moi. Je ne suis plus vraiment moi-même puisque je suis loin de toi. La vie est une film sans acteurs, sans figurants, sans personne, juste de la pellicule vide qui tourne et retourne des scènes qui ne servent à rien. Loin de l'émoi. Je ne vois plus paris puisque je n'ai pas tes yeux, Belleville est flou, la tour eiffel est plate, le monde effraie. Je ne t'entends pas puisque je n'ai pas tes oreilles, je ne perçois plus le doux souffle qui chante sous la douche. Même les pigeons peinards semblent savoir que tu n'es pas là puisqu'ils comatent tranquille, sur le pavé des rigoles, sachant que la plus belle femme du monde ne va pas leur courir après. Je ne suis pas vraiment là puisque tu n'es pas moi. Tu n'es pas vraiment là puisque je ne suis pas toi. Nous ne sommes plus personne puisque nous ne sommes pas ensemble. La pluie lave un peu ça, efface un peu l'absence, qui n'est au fond que de l'absence, qui n'est même pas de l'absence. De la présence un peu effacé, au pire. La pluie nettoie le vide, le vide comble l'absence, l'absence comble le vide, la pluie nettoie la vie. Je fais courir mes doigts pour revenir à toi, tu fais courir mes doigts pour revenir à moi. J'essaie de dormir pour me retrouver contre toi. J'entends ton sommeil parvenir jusqu’à moi. J'attends mon sommeil pour venir jusqu’à toi. Jusqu'à toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans Elle émoi
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite