Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 20:05
A nos amours

Avant la projection, un court film d'animation explique la dure vie des intermittents. Je me demande ce que pialat aurait pensé des intermittents. Le vent se met un peu à souffler sur la prairie de la villette et je me dis que le seul con qui n'a pas pris un gilet c'est mézigue. Je ne me souvenais pas que c'était si drôle, je ne me souvenais pas qu'on riait autant dans la première partie du film. Il y a tout ces acteurs des années quatre vingt dont certains sont morts depuis. J'avais a peu près le même âge que sandrine bonnaire, je l'ai toujours d'ailleurs, mais je me souviens que lorsque j'avais vu le film je m'étais dis que je n'avais pas la même maturité. J'étais assez en retard faut dire, j'étais un garçon. Je ne me souvenais pas que le film avait une telle grâce, une telle maturité. J'ai l'impression qu'il n'a pas vieilli, comme si moi-même je n'avais pas vieilli, comme si c'était toujours les années quatre vingt. Je ne suis pas nostalgique, c'est pas un truc qui me tient, qui me retient. Je me rends compte que nous avons toujours seize ans avec le fantôme, je me rends compte comme nous sommes aériens et naïfs...Elle me tient la main alors que le générique défile sur l'écran. Tu me tiens la main.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans exercice d'admiration
commenter cet article

commentaires

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite