Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 17:04
Corps sous terre

Il va falloir réduire mémé m'explique prosaïquement ma sœur pour faire rentrer celui qui vient de mourir et qu'on a enterré un peu plus loin. Je me rappelle que l'enterrement de ma grand-mère était la veille d'élection de Mitterrand le type qui défilait en 34 avec l'extrême-droite, qui collaborait en 40 avec pétain et qui a rétabli la peine de mort en algérie. Un mec de gôche quoi. C'était donc un samedi, son enterrement, le 9 mai 1981. Du coup j'avais pas du rater l'école. Quoi que, on bossait peut être le samedi matin. J'étais en cinquième je crois bien en quatre vingt un. Dans cette tombe il y aussi mon grand-père, il est mort quelques mois avant ma grand mère, je pense en septembre 80, parce que je n'étais pas revenu de vacances, à l'époque je me souviens bien qu'on rentre vers la mi-septembre. Je suis rentré et ma mère m'a dit ton grand père est mort. Je jouais beaucoup aux dames avec mon grand-père. Je pensais a lui l'autre jour en vidant l'appartement ou il avait signé le bail en 1937. J'ai retrouvé un de ces fume cigarette. Il était né rue saint louis en l'île et il vivait quai de bourbon avec sa mère après la première guerre. A l'époque l'île saint louis était un quartier de prolo. C'est ensuite qu'ils sont partis dans le treizième. Pour continuer chez les prolos. Le premier qui soit enterré dans cette tombe, c'est le père de mon grand père, mon arrière grand-père. Il est mort quelques jours avant l'armistice. En novembre 18. Mon grand-père racontait toujours que l'enterrement avait eu lieu le 11 novembre, ou peut-être le 12, enfin bref, tout paris était en fête, et nous on enterrait mon père il disait. J'ai connu une des mes arrières grands mères, pas la mère de mon grand père mais la mère de ma grand mère. Elle est morte juste après sa fille en juillet 81. Peut-être en août. Je me souviens qu'elle était très très âgée, du moins à l'époque elle me le semblait. Ce qui me fascinait c'était qu'elle était né au dix neuvième siècle. Pour moi c'était comme de la science fiction. On va donc réduire ces corps et ces âmes, pour laisser entrer un corps tout frais. Nous sommes tous nés a quelques centaines de mètres alentour, et peut-être que nous mourrons a quelques centaines de mètres alentour. Je ne sais pas si c'est le temps de Toussaint qui me fait penser a tout ce monde, un jour de muguet. Je dessine le visage de la plus belle femme du monde sur la buée de la vitre, je regarde en souriant son dessin sur la porte du congélateur. Je dessine nos vies au gré de nos sourires et nos errances, j'entends le son de ta voix qui me murmure à l'oreille. Alors que nous sommes au fond d'un lit. Alors que tu es au fond du lit.

Partager cet article

Repost 0
Published by ma vie en biture - dans paris
commenter cet article

commentaires

alex 01/05/2014 20:09

Belle histoire... et vive miossec

Unsane Minds Unsane Bodies

  • : Le blog de ma vie en biture
  • Le blog de ma vie en biture
  • : Des jours et des cuites...
  • Contact

Extension Du Domaine De La Cuite